lac blanc

Les délices de la Savoie avec une randonnée au Lac Blanc !

Le Lac Blanc, ça vous dit quelque chose ? Les vacances d’été approchent et vous ne savez pas quelle destination choisir ? Pourquoi ne pas changer des habituelles plages, pour préférer la montagne ? En effet, non seulement il y a moins de monde qu’en bord de mer, mais en plus, vous pourrez profiter de la fraîcheur estivale, très agréable.

De plus, vous n’aurez pas besoin d’aller bien loin puisque la France regorge de coins et recoins magnifiques où vous pourrez découvrir de somptueux paysages.

 

Où est situé le Lac Blanc ?

Pour profiter de la randonnée du Lac Blanc, rendez-vous dans la vallée de Chamonix, en Savoie. Ce Lac est situé en plein cœur de la réserve Naturelle des Aiguilles Rouges. Il est célèbre notamment pour le panorama qu’il offre sur le Mont-Blanc.  Vous pourrez ainsi admirer les Aiguilles de Chamonix, des drus et de la Verte.

Chaque année, cette carte postale séduit de plus en plus de touristes qui viennent du monde entier pour l’admirer. Le Lac Blanc est situé à 2 352m d’altitude, et offre des paysages splendides, qui valent largement l’effort fourni pour arriver en haut.

 

La randonnée du Lac Blanc pour les plus sportifs

Il existe deux accès différents pour débuter la randonnée du Lac Blanc, tout dépend de votre niveau physique.

Pour les plus sportifs, vous pouvez démarrer la randonnée à partir du télésiège de l’Index. A partir de là, vous pourrez descendre vers le lac du Fouet en vous dirigeant vers la droite. Ce sentier vous amènera jusqu’à la Combe des Crochues.

Vous contournerez alors un éperon rocheux, qui marque la limite de la réserve naturelle des Aiguilles Rouges.  Continuez à suivre le sentier jusqu’à arriver au refuge et au Lac Blanc.

 

La randonnée du Lac Blanc pour les débutants

Si le Lac Blanc ne vous fait pas peur et que vous êtes débutant, ou un peu moins sportifs, vous pouvez éviter 2h30 de montée, en débutant la randonnée à partir du téléphérique de la Flégère, situé à 1 877m d’altitude.

Afin de pouvoir embarquer il vous faudra faire une première fois la queue afin d’acheter le ticket nécessaire, puis refaire la queue pour embarquer. Prévoyez donc d’arriver assez tôt pour éviter la foule.

 

Une vue imprenable sur le Mont-Blanc

Au cours de la montée en téléphérique, vous pourrez d’ores et déjà admirer les paysages autour de vous. Vous aurez ainsi la possibilité de voir le Mont-Blanc et le massif des Aiguilles Rouges vus d’en haut.

le lac blanc

À la prémisse de la randonnée du Lac Blanc

La montée en téléphérique précède la randonnée du Lac Blanc. Celle-ci, bien que longue, est assez simple.  En effet, vous parcourrez un sentier plat et caillouteux longeant la montagne. Pensez à prévoir un couvre-chef afin de vous protéger du soleil, ainsi qu’une bouteille d’eau.

Au cours de cette marche, vous pourrez profiter d’un côté du massif des Aiguilles rouges, et de l’autre le Mont-Blanc et ses glaciers. Vous serez idéalement placé pour faire le plein de photos et vidéos.

Pendant votre randonnée du Lac Blanc, vous verrez des cairns, ces amas de pierres destinés initialement à retrouver son chemin. Il paraît qu’y apposer votre pierre porte bonheur, alors n’hésitez pas !

Une randonnée riche en dénivelés !

Après avoir parcouru la première partie qui est relativement plate, vous attaquerez la seconde partie de la randonnée du Lac blanc qui mènera aux Lacs de Chéserys, qui a un dénivelé plus raide. Faites attention car certaines parties peuvent s’avérer glissantes.

le lac blanc

Au cours de cette montée, vous pourrez admirer les glaciers situés face à vous. Vous pourrez constater par vous-même la fonte prématurée de certaines parties…malheureusement.

N’hésitez pas à faire quelques petites haltes au bord des petits lacs que vous pourrez rencontrer sur votre chemin, si vous en ressentez le besoin. On les appelle les Lacs de Chéserys.

Randonnée du Lac Blanc par le Col des Montets

Pour les plus aguerris, il est également possible de découvrir un autre sentier de la randonnée du Lac Blanc, soit en passant par le Col des Montets, soit par Tré-le-Champ. Vous découvrirez alors une nature plus sauvage et peu empruntée par les touristes qui préfèrent en général opter pour le téléphérique de la Flégère.

En optant pour un départ à Tré-le-Champ, vos devrez passer par une série d’échelles. Rassurez-vous les prises sont totalement sécurisées. Toutefois, si vous avez le vertige, évitez de vous aventurer sur ce sentier car vous devrez notamment longer la falaise sur une tranche très fine, et ce, à 50 mètres au-dessus du vide.

Pour accéder au départ de l’un de ces deux sentiers de randonnée, dirigez vous vers Chamonix et suivez la direction d’Argentière. Après avoir dépassé ce village, continuez sur la nationale 506. Selon votre choix, garez-vous sur le parking de Tré-le-Champ ou un peu plus loin au Col des Montets.

Ces deux sentiers de randonnées sont réservés aux randonneurs aguerris, leur dénivelé cumulé est de 990m. Peu importe le départ choisi, il vous faudra compter environ 3 heures pour la montée. Pour la descente, tout dépend du sentier emprunté, comptez 1h30 par Tré-le-Champ, mais 2h par le col des Montets. Ainsi, aller-retour, cela représente 8km pour le premier, et 9.4km pour le second.

Le fameux Lac Blanc

Lorsque vous aurez atteint un grand lac à l’eau transparente, vous serez que vous êtes enfin arrivé au Lac Blanc. Vos efforts seront donc enfin récompensés !

La baignade n’est pas interdite, toutefois, compte tenu de l’altitude de 2 352m où est situé le lac, l’eau est plutôt assez fraîche. Si vous n’arrivez pas à plonger tout entier, vous pourrez peut-être juste tremper vos pieds histoire de vous rafraîchir un peu après cette longue randonnée.

le lac blanc

Pour vous détendre, vous pourrez vous rendre au refuge du Lac Blanc où il vous sera possible de déguster une boisson fraîche ou un café, et de jouir d’un transat pour une petite sieste paisible. Durant l’été, il est également possible de dormir sur place, idéal pour profiter au maximum de ce lieu magique.

Le Lac Blanc se compose de deux lacs glaciaires. L’un a une profondeur de 3.2m, et l’autre une profondeur de 9m.

Le refuge du Lac Blanc

Le refuge du Lac Blanc a été construit sur plusieurs années. En effet, la construction a débuté en 1938 pour s’achever après la fin de la guerre. Malheureusement, en 1986 une avalanche a emporté le premier étage du refuge.

Deux ans plus tard, il a donc été décidé de construire un nouveau refuge dans une zone située hors des couloirs d’avalanches.

Dès 1991, les randonneurs ont pu profiter du refuge pour dormir à proximité du Lac Blanc.

Aujourd’hui, il est possible de loger jusqu’à 40 personnes au sein du refuge, qui inclue également dans son offre de nuitée, le dîner et le petit-déjeuner.

Même si vous ne souhaitez pas dormir sur place, vous pourrez profiter du refuge au cours d’un repas traditionnel savoyard le midi.

 

Informations pratiques

Afin que vous ayez toutes les informations nécessaires pour profiter du Lac Blanc, voici quelques données importantes :

 

  • Pour ceux qui optent pour une randonnée à partir du télésiège de l’Index, vous aurez à parcourir un peu plus de 12 km aller-retour, avec un dénivelé total de 1560m. Comptez environ 4h30 pour réaliser uniquement la montée jusqu’au Lac Blanc.
  • Si vous préférez démarrer à partir du téléphérique de la Flégère, votre parcours sera de 8 km au total et le dénivelé ne sera que de 570m. Le temps de montée est estimé quant à lui à environ 2h.
  • Si vous décidez de faire cette randonnée avec des enfants, il est conseillé que ceux-ci aient au moins 8 ans. Si vous avez prévu de dormir au refuge, cela ne sera pas possible si vos enfants sont plus jeunes. Et il est fortement conseillé de réserver avant.

Pour les adeptes du bivouac, sachez que qu’il est tout à fait autorisé autour du Lac Blanc, mais uniquement la nuit. Veillez donc à bien replier vos affaires dès le petit matin.

De plus, compte tenu de l’altitude, il est possible que les sentiers soient enneigés. Dans ces cas-là, vous ne pourrez pas effectuer votre randonnée. Afin d’éviter toute déconvenue, préférez la période située entre le 1er Juin et le 1er Octobre. Avant de partir, vérifiez quand même les conditions météorologiques car si elles sont mauvaises le téléphérique, et l’accès au sentier seront fermés.

Pour pouvoir profiter au mieux de votre randonnée, préférez un jour où le temps est parfaitement dégagé, ce qui vous permettra d’apprécier le panorama offert par cette randonnée. Si le ciel est un peu couvert ou nuageux vous risquez de ne pas pouvoir admirer les plus magnifiques sommets environs ce qui serait vraiment dommage.

Afin de préserver au mieux ce site splendide, la cueillette est interdite le long du sentier ainsi qu’aux abords du Lac Blanc, et les chiens ne sont pas autorisés.

Posts created 11

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut