Cuba : Une préférence pour les touristes français

Il y a quelques années de cela, Cuba faisait partie des destinations les plus prisées dans le monde. Entre culture authentique et paysage impressionnants, les touristes sont nombreux à choisir le pays pour leur vacance en famille ou leur séjour professionnel. Comme tous les ans, le ministère du tourisme ainsi que les autorités locales ont décidés de réaliser une analyse de l’état actuel du secteur. Cette étude a pour objectif principal de déterminer les fluctuations des départs et arrivées sur place afin de prendre les mesures nécessaires à son développement. Quelles sont les résultats du bilan pour le secteur touristique de Cuba ?

Réductions des résultats dans le secteur touristique

Les taux de déplacements à travers l’île constituent le premier point d’analyse pris en compte par les autorités cubaines dans la réalisation de leur analyse. Les informations recueillies concernent des arrivées de par le monde et ce, à toutes les saisons. Alors que les chiffres étaient assez conséquent en 2018, le total d’arrivée à Cuba s’est arrêté à 3 654 000 visiteurs pour l’année dernière. Cela est équivaut à une réduction de près de 20% par rapport aux résultats du dernier bilan par les mêmes entités. En dehors de ce bilan global, les autorités ont enregistrés une baisse de 11% des arrivées en provenance de France sur le dernier trimestre 2019 comparé aux résultats obtenus l’année précédente. Ce qui fait un total de seulement 144 590 visiteurs.

Quelles sont les causes de la baisse ?

En dehors des lacunes stratégiques du pays en termes de tourisme, la baisse enregistrée par les autorités découle d’une situation plus alarmante. Plusieurs facteurs extérieurs ont été pris en compte par ces derniers dans l’établissement d’une nouvelle tactique afin de favoriser le secteur touristique. Pour ne citer que quelques-uns des éléments déclencheurs de cette baisse, il y a par exemple :

Les restrictions géopolitiques

Les USA et le Canada font partie des pays d’où le Cuba reçoit le plus de touriste. Face aux changements de régimes imposés dans ces régions, les voyageurs ne sont toutefois plus aussi enclins qu’avant à venir sur l’île durant les périodes de vacances ou à l’occasion d’événements phare. Cela découle principalement des sanctions imposées par le président américain, Donald Trump, concernant les déplacements touristiques en destination du pays. Cela inclut par exemple la restriction de voyage en groupe vers cette destination en partant des Etats-Unis.

Des démarches de déplacements plus compliquées

Les restrictions ne s’arrêtent pas aux conditions de déplacements. Certains pays comme les USA et le Canada ont récemment interdis aux compagnies aériennes de desservir vers cette destination à compter du mois de décembre dernier. Face à l’importance du nombre de touriste en provenance de ces deux pays, une telle interdiction impacte le secteur de manière conséquente. Il en est de même pour l’arrêt des vols en provenance de la France pour les compagnies Corsair et XL. Les touristes devront donc prendre deux vols pour arriver à destination.

La France, la nouvelle cible du tourisme cubain

Comme Air France propose encore des vols vers La Havane et que Air Caraïbes permet également de se rendre à Santiago, Cuba se focalise désormais sur les touristes en provenance de la France. Il ne faut pas oublier que le pays constitue le 5ème plus grand marché pour Cuba. Avec une prévision de 5% de touriste en plus pour cette année, les touristes français constitueront une grande partie des visiteurs à apprécier les événements de la saison hivernale organisée sur place. Les autorités locales prévoient déjà de favoriser la création de parc hôtelier comme celui en cours de construction actuellement pour accueillir le maximum de touristes. Rien que pour cette année, l’office du tourisme pourra compter 4000 chambres en plus pour recevoir les touristes.

Photos : pixabay.com

Posts created 5

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut